ACTIVITES MUNICIPALES
+ Administration
+ Commissions Municipales
+ Conseils Municipaux
+ Fiscalité
+ Intercommunalité
+ La Defense
+ La Municipalité
+ Marché public
+ Plan Local d'Urbanisme
+ Police Municipale
+ Réforme de l'Urbanisme
 -  VOEUX DU MAIRE 2010

Infos & Services
+ Cadre de Vie
+ Citoyens
+ Histoire Patrimoine
+ Infos Services
+ Jeunesse Vie Scolaire
+ Sur Votre Commune
+ Vie Associative

Visites

 146944 visiteurs

 2 visiteurs en ligne


Plan de la Commune
Allez dans téléchargements pour accèder au plan de la Commune au format pdf

smile


Recherche





VOEUX DU MAIRE 2010 - VOEUX DE LA 1ER ADJOINT AU MAIRE

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs,

 

 C’est toujours un réel plaisir de poursuivre la tradition d’échange des vœux, au nom de toute la population et je suis heureux, une fois encore, de pouvoir vous présenter les miens, les meilleurs pour l’année qui débute.

Je remercie Marie-Jo RIVAT pour ses vœux chaleureux qu’elle vient de m’adresser au nom du conseil municipal et du personnel communal.

Notre commune grandit : au 1er Janvier 2010, nous étions 2118, chiffre de l’INSEE. Notre recensement qui débute dans quelques jours, le 20 Janvier, nous donnera l’exactitude chiffrée de notre développement démographique. Je souhaite la bienvenue à tous les nouveaux habitants qui ont choisi St Denis comme cadre de vie. En cette année, nous n’avons célébré que 5 mariages et accueilli 18 nouveaux nés, dont une naissance à ST DENIS, ce qui n’était pas arrivé depuis 1968. Malheureusement nous regrettons la disparition de 15 Sandeniens.

2009 est derrière nous et laissera des traces dans de nombreuses familles touchées par le chômage total ou partiel. En 1 an, le nombre de demandeurs d’emploi sur St Denis a encore augmenté passant à plus de 100.

Conséquence de la crise financière qui n’épargne personne, nous vivons ici comme ailleurs une régression sociale et de société.

Pour autant la Commune reste un lieu de solidarité. Sans que chacun en ai toujours conscience, l’action quotidienne du Conseil, de ses élu(e)s et des personnels municipaux, répond à des attentes ou des besoins en matière d’amélioration d’accueil et de vivre ensemble.

Pour nous la devise de la République n’est pas faite de vains mots : Liberté, Egalité, Fraternité restent des objectifs à atteindre quotidiennement.

 

 

Aussi en 2009 avons-nous poursuivi nos études et réalisations pour plus de 1 300 000 € et rendre St Denis toujours plus viable.

Quelques réalisations :

§ Aménagements d’équipements au terrain de jeux destiné aux écoles.

§ Réfection des trottoirs de la rue Brillât Savarin.

§ Remplacement de la chaudière de la mairie pour réduire la consommation et limiter les émissions de CO2.

§ Transformation d’un garage en véritable atelier pour le confort et les conditions de travail des agents techniques.

§ Achat d’un lave vaisselle et d’équipements de rangement au centre de loisirs devenu pour quelques temps le restaurant scolaire.

§ Par mesure d’hygiène, nous avons équipé de distributeurs de savon avec essuie mains jetable, tous les bâtiments communaux.

§ Le Conseil Géneral a procédé pendant l’été, à la réfection de la bande de roulement des rues Pasteur et Charcot, rendant plus agréable la traversée de notre village.

Nos prises de positions pour la défense des services publics, La poste, EDF GDF, le Fret SNCF, contre les projets de financement de l’Ecole privées, de garderie en cas de grève des enseignants, pour une commune sans OGM, etc.…. se situent dans cet objectif : Faire en sorte d’atténuer un tant soi peu les effets de la crise pour nos concitoyens.

Elue en mars 2008, l’équipe municipale a utilisé l’année 2009 pour réfléchir et envisager les meilleures solutions au développement de la citée : Affinement du PLU, concertation avec les propriétaires terriens concernés par nos Orientations d’Aménagements Urbains, concertation avec les associations,

Nous avons agi dans les Syndicats intercommunaux, CCPA comprise pour faire prendre en compte l’intérêt général sans brader celui de la commune.

En choisissant le SIABVA pour gérer le nouveau service d’assainissement non collectif, le SPANC, nous espérons avoir été cohérents avec l’esprit de solidarité qui nous anime.

 

 

Nous nous sommes inscrits dans la création d’un SIVU « Les petits mômes » pour développer un Relais Itinérant d’Assistantes Maternelles dont le siège sera en Mairie d’Ambronay. Ceci répondant à une attente de nombreuses assistantes maternelles des 5 communes adhérentes.

Des conventions ont été signées avec des associations très actives dans le domaine de l’accompagnement scolaire et périscolaire. L’ALJ pour l’accueil provisoire du restaurant scolaire.

Un Comité Communal de Fleurissement intégrant l’association St Denis en Fleurs a vu le jour pour améliorer encore nos capacités à embellir la ville.

L’équipe municipale a été renforcée avec l’embauche d’une personne à l’école maternelle (Patrizia MASSON) pour seconder les institutrices auprès des enfants, accompagner et aider au service des repas. Nous nous félicitons de la reprise à plein temps de Michel VERGEPION.

Et voici ce qui va avancer cette année au bénéfice de tous :

Depuis le début de l’année 2009, nous travaillons en partenariat avec l’architecte du Conseil d’Architecture Urbanisme Environnement de l’Ain (CAUE) sur le projet de construction d’un nouveau bâtiment pour le restaurant scolaire et d’une nouvelle classe aux normes d’accessibilité, à l’école élémentaire. Il faudra bien compter 10 mois de travaux avec 6 mois d’études préliminaires avant leur ouverture.

Le reprofilage de la rue de la Liberté (rte de Bettant) avec trottoir plus large, réduction de la vitesse par la création de deux plateaux piétonniers et d’un accès directe avec le nouvel espace qui sera créé devant la mairie. Les travaux ont commencé avec la suppression des branchements d’eau potable en plomb.

Au cimetière, réfection du jardin du souvenir avec augmentation du nombre de cases au columbarium et mise en place de caves urnes.

Projet d’un parc public au centre du village avec peut être installation de jardins familiaux.

 

 

 

 

La loi relative à la solidarité et au renouvellement urbain (loi SRU) a réformé en profondeur l’approche publique de l’évolution et de l’aménagement des communes : Le plan local d’urbanisme (PLU) se substitue au plan d’occupation des sols (POS). L’adoption définitive du notre, devrait intervenir prochainement, après toutes les étapes de concertation et enquêtes publiques et trois années de réflexion du conseil et de la commission dédiée. La superficie de la commune n’étant pas extensible, cette démarche représente pour notre commune d’énormes enjeux de logement de la population, d’infrastructures, de conservation de commerces, de zones agricoles et de préservation d’espaces naturels et classes.

La mise en place d’un Conseil Municipal des Jeunes.

La finalisation du « rond-point » place de la République et de la rue Jules FERRY.

L’acquisition, par le biais d’une location-vente sur 30 ans, de la salle paroissiale, suite à un accord avec le diocèse.

L’Etude d’assainissement de la rue Pasteur en préalable à tous aménagements futurs.

La poursuite du soutien communal aux 28 associations Sandeniennes, et plus particulièrement à celles qui encadrent notre jeunesse.

A ce stade de mon intervention, je veux de nouveau ici féliciter et encourager toutes les associations et leurs bénévoles pour les activités qu’elles mènent et le dynamisme qu’elles apportent à notre commune et j’appelle tous les Sandeniens, anciens et nouveaux, à venir soutenir leurs actions.

Un mot pour notre Communauté de Communes qui pour le moment n’a toujours pas trouvé le vrai sens des mots Solidarité Intercommunale.

Ce qu’ensemble nous avons entrepris depuis 2003 en matière de collecte et traitement des déchets, d’accueil des gens du voyage, de création de zones économiques et industrielles, de construction d’un siège social fonctionnel, sont de bonnes réalisations nécessaires à sa crédibilité.

 

 

 

 

Pour autant notre insatisfaction vis à vis d’une communauté de communes que nous avons voulue, repose sur le choix fait de la redistribution aux communes de sa part de Taxe Professionnelle plutôt que sur celui, plus solidaire, de mise en oeuvre de projets structurants profitant aux 60 000 habitants des 33 communes qui la composent.

Qu’adviendra-t-il de nos collectivités territoriales et surtout de la suppression de la Taxe Professionnelle en 2010 ? Les réformes engagées sans réelles consultations mettent les budgets de nos collectivités en danger. Aurons-nous encore en 2011 les moyens de financer les travaux nécessaires de nos communes et collectivités ?

En tout cas j’appelle ici tous les citoyens à se tenir informés de ce qui les concerne et à être prêts à se mobiliser pour défendre leurs acquis républicains : la Commune, l’école, la Sécu, les Services publics, la décentralisation avec les Conseils départementaux, régionaux, mais aussi l’Assemblée nationale.

Pour terminer ; c’est avec une cordiale affection que je renouvelle à tous, à vos familles, à l’ensemble de la population, mes vœux de bonheur et de santé.

 

BONNE ANNEE A TOUS.

 

Bernard Servais

8 janvier 2010

 

 

Cher Bernard

 

Pour la deuxième fois je suis amenée à te présenter les vœux du conseil municipal associés à ceux du personnel communal qui travaille lui aussi pour la collectivité. Avec son aide, sa collaboration et ses compétences l’année écoulée aura vu la réalisation d’une partie de nos projets.

Sans l’investissement des agents et leur disponibilité nous n’arriverions pas à faire tout ce que nous souhaitons en tant qu’élus. Je les en remercie bien sincèrement.

2009 aura été aussi une année bien difficile à vivre pour certains Sandeniens. La crise économique et sociale, le chômage et la précarisation ont fragilisé de nombreuses familles. Les services sociaux sont débordés et la mairie avec le CCAS est parfois l’ultime recours.

Nous vivons dans une société où les valeurs sont inversées : les profits ont beaucoup plus d’importance que l’Etre Humain.

Pourtant au dessus du porche de notre hôtel de ville on peut lire « Liberté, Egalité, Fraternité »

Que représentent actuellement ces trois mots dans notre quotidien ?

Je vais développer l’impact de ces symboles dans notre commune.

 

Tout d’abord la Liberté, ce mot peut avoir différentes résonances selon la situation dans la quelle il est employé

Au niveau personnel, je vais prendre la liberté d’utiliser ce symbole pour pouvoir agir, penser et m’exprimer selon mes choix et mes convictions.

Au niveau de la commune c’est donner la faculté à un citoyen de faire tout ce qui n’est pas contraire à la loi et qui ne nuit pas à autrui.

C’est par exemple pour chacun la possibilité d’adhérer à une association de son choix.

C’est aussi d’avoir le libre choix de son vote.

 

Nous vivons dans un pays qui se veut le berceau du pouvoir aux citoyens, c’est en 1789qu’ont été crées les départements et les municipalités, ce pouvoir a tendance à se restreindre. En effet la majorité gouvernementale réforme sans concertation réelle tous les services de l’Etat en réduisant leurs champs d’interventions et les moyens d’actions envers les collectivités et les particuliers.

Le dernier congrès des maires qui s’est tenu du 17 au 19novembre, a réuni à l’unanimité les élus locaux contre le gouvernement. La réforme de la taxe professionnelle va réduire l’autonomie fiscale des collectivités territoriales.

 

 

Pourtant c’est à nous que le gouvernement demande des efforts financiers pour investir et soutenir l’économie locale. Si 2010 reste une année neutre financièrement, est ce que les ressources de substitution à partir de 2011 compenseront intégralement cette taxe ? Il y aura certainement lieu d’augmenter les impôts locaux pour que les collectivités puissent mener à bien leurs projets.

Les réformes proposées se mettront en place au détriment de la proximité, de l’écoute de la population et des services publics locaux puisque les citoyens seront représentés par des élus cumulant deux fonctions éloignés des réalités de terrain avec la création du conseiller territorial qui siégera à la fois au sein du conseil général et au sein du conseil régional.

Heureusement la commune restera proche des administrés.

 

Je vais maintenant aborder le thème de l’Egalité. Tous les citoyens sont égaux en droits et en devoirs. Qu’en est il aujourd’hui de cette belle affirmation ?

Aujourd’hui l’accessibilité aux services publics est ENCORE la même pour tous et partout. Le démantèlement de ces services au profit des entreprises privées et de ses actionnaires va créer des disparités entre les citoyens. A Saint Denis la poste a vu ses horaires d’ouverture réduits. Ce n’est qu’avec l’intervention de la municipalité qu’elle reste ouverte le samedi matin.

 

De même, nous ne sommes pas tous à égalité devant la maladie qui peut toucher chacun d’entre nous.

Au prétexte du déficit de la sécurité sociale on accroît le restant à charge des dépenses de santé(hausse du forfait hospitalier, non remboursement de médicaments, augmentation des mutuelles…) Ces dépenses grèvent les petits budgets et aggravent la fracture sociale. Certaines personnes ne se soignent plus ou ne paient plus de mutuelle faute de moyens financiers

 

Egalité en droits, que dire du débat sur l’identité nationale qui est un leurre et ne fait qu’exacerber la xénophobie. L’identité nationale, c’est la République, la Laïcité, la Liberté, l’Egalité et la Fraternité d’une nation que son histoire a rendu multi ethniques, multi couleurs, multi pensées et multiformes. Cette identité là c’est bien au niveau de la commune qu’elle se vit avec la mixité sociale et les services offerts à la population tels que l’école publique, le restaurant scolaire, le centre de loisirs et les associations qui accueillent les jeunes. La fréquentation de ces lieux par notre jeunesse en fera les adultes éclairés de demain.

 

Oserai je parler de l’égalité Homme Femme ? Eh bien oui et si je me fais des copines je ne vais peut être pas me faire des copains. Il faut savoir que les femmes représentent 54,4% des situations de pauvreté en France. Il y a encore du travail Mesdames et Messieurs !!! Pour l’égalité professionnelle et salariale entre hommes et femmes, pour le partage des tâches au foyer et pour la représentation dans les instances et en politique.

Il faut cependant bien reconnaître que c’est au niveau de l’engagement associatif et communal que les femmes participent le plus.

 

Nous voici enfin à la Fraternité. D’après le dictionnaire Larousse c’est « un lien de solidarité et d’amitié entre les êtres humains entre les membres d’une société »

Dans la commune la solidarité se vit à différents niveaux, d’abord entre voisins puis dans les associations qui oeuvrent pour d’autres bénéficiaires, le Sou des Ecoles, la bibliothèque, le foot, l’ALJ.

Ensuite avec le CCAS qui subventionne les associations à visée sociale. Il apporte aussi un soutien financier aux personnes en difficultés en lien avec l’assistante sociale de secteur. La commune plus proche de la population et en lien avec les services sociaux reste un amortisseur de la crise et de la politique gouvernementale.

Enfin, la fraternité se vit aussi au sein du conseil municipal où nous sommes solidaires dans les projets et les réalisations au bénéfice de la population.

 

Pour en revenir aux vœux après cette brève analyse de situation qui est très incomplète, le conseil municipal tient à te remercier BERNARD pour ta confiance et ton soutien. Il t’assure de sa disponibilité et souhaite encore améliorer notre coordination par plus d’échanges et une meilleure communication avec toi et la population. Nous prenons l’engagement avec ta collaboration de faire aboutir nos projets dans les mois à venir.

Au nom du conseil municipal et des personnels communaux, je te souhaite ainsi qu’à ton épouse Simone que je remercie au passage pour sa patience, une bonne et heureuse année. Qu’elle vous apporte la santé et de nombreuses satisfactions dans vos différentes activités. Que 2010 voit aussi s’épanouir notre collaboration dans le respect des attentes et des espérances de chacun et que l’amitié et la solidarité continue à éclairer nos vies.

J’ajouterai encore ceci : Voltaire disait « J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé » et le philosophe Robert Misrahi dit quant à lui  « Le bonheur est une dynamique permanente » Je te dédie ces deux phrases ainsi qu’à toute l’assemblée et puisque le bonheur est source d’énergie il ne faut pas se gêner pour l’utiliser en cette période morose. Comme énergie écologique, non polluante, renouvelable et recyclable n’hésitons pas à en faire bon usage.

 

Meilleurs vœux à tous.

 

Marie-Jo RIVAT

 

 


 


Date de création : 19/11/2008 @ 16:31
Dernière modification : 28/01/2010 @ 00:55
Catégorie : VOEUX DU MAIRE 2010
Page lue 4335 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


Réactions à cet article


Réaction n°2 

par patetclo le 12/01/2010 @ 19:01

Le St Denis Infos N° 73 Janv-Fevr
va être distribuer fin semaine n°2 - 2010 en même temps que la Bulletin Municipal 2010.
En vous souhaitant bonne lecture!
Meilleurs Voeux à vous et votre famille


Réaction n°1 

par jpscabello le 06/12/2009 @ 19:01

Bonjour,

je souhaiterai juste savoir quand est prévue la parution du prochain bulletin. Merci par avance de votre réponse.

Bien sportivement et cordialement.



Calendrier


Les Commerces
Vous voulez apparaître sur le site , faites vous connaitre en réagissant à un article !

tongue


Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
107 Abonnés

Webmaster
Ecrire à Ville de Saint Denis en Bugey  Webmestre
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander
Version mobile   Version mobile

^ Haut ^

Copyright © 2007 mairie.stdenis.free.fr , droits réservés.
  Site créé avec GuppY v4.5.17 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.04 seconde